Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du avril, 2016

Ce que vous devez savoir sur les animations en librairie...

Récemment j'ai demandé à des blogueurs de partager l'information autour d'eux concernant la venue de l'auteur galloise Jo Walton en France, elle ne vient pas souvent et je voulais qu'un maximum de monde puisse avoir l'occasion de la rencontrer. Quel meilleur moyen que de demander à mes confrères blogueurs ayant apprécié l'ouvrage de transmettre autour d'eux ? Car oui, il est déjà arrivé que certaines personnes découvrent l'événement après qu'il ait eu lieu... ce qui est bien dommage ! Certains donc ont transmis mais ont relevé un détail sur l'événement proposé dans la librairie : il était inscrit *achat d'un ouvrage obligatoire sur place*, et forcément cela en dérangeait plus d'un. Nous avions déjà eu ce genre de remarques auparavant, et j'avais écris un petit article sur le compte "personne" Ju Guix de la librairie pour expliquer un peu les choses. Le terme "obligatoire" est certainement un peu fort, mais cett…

La trilogie du subtil changement, de Jo Walton

J'ai toujours été timide avec les auteurs. Déjà dans les salons et festivals j'hésitais à faire la file pour me faire dédicacer un ouvrage. Il m'a toujours paru difficile de parler avec eux de mon interprétation très personnelle de leur oeuvre. L'anonymat de l'auteur, c'est à dire la connaissance de son écriture et de son univers littéraire seulement, et pas de son visage, de sa voix et de sa personne en elle-même, me convenait parfaitement, parce que les rencontrer en chair et en os me terrorisait. 
Je me retrouvais souvent bête devant ces hommes et femmes dont les mots changeaient ma vie à chaque lecture. Comment leur expliquer, comme tant d'autres avant moi, que leurs romans étaient des pièces importantes de ma vie, et que je louais leur génie pour ça, et que je les remerciais du fond du cœur d'avoir partagé ça avec moi, pauvre petite lectrice. Je ne trouvais pas mes mots, je bafouillais, je disais "merci beaucoup, j'adore vos romans, je les …

Lockwood and Co., de Jonathan Stroud

Certaines œuvres vous font du bien.
Il m'arrive parfois de penser que ma vie est un peu morne et répétitive ; malgré mon rôle de chef d'entreprise qui n'est pas de tout repos et tous les rebondissements que cela entraîne (les nouvelles rencontres, les challenges, les imprévus qui vous tombent dessus à tout bout de champ), c'est quand même souvent "métro, boulot, dodo". Et ce qui me fait tenir quand cet état d'esprit me submerge (bon c'est en grande partie ma moitié, le félidé et le canidé, mon petit bout de famille !) c'est la lecture. Grand bien m'en fasse : je suis libraire. Car j'ai beau me laisser aller à regarder pendant des heures des séries télé - certaines débiles, certaines complexes, certaines géniales, certaines tout juste distrayantes - ce sont les romans qui me font le plus de bien quand j'ai besoin d'évasion.
Le mieux, c'est quand vous entrez dans un livre comme dans lit douillet, et qu'il est tellement bien que …