dimanche 22 avril 2012

Pilgrim



En ces temps mitigés, une phrase de ma lecture actuelle (article à venir dans peu de temps) :





" Maintenant que la mort est proche, Pilgrim, c'est là mon plus grand regret, outre celui de vous perdre.
Je regrette d'avoir blâmé si souvent les autres pour des fautes ou des problèmes de mon fait. Et sinon de mon fait, du moins vis-à-vis desquels j'ai manifesté ma tolérance.
Je regrette d'avoir cru que les hommes ne pouvaient s'aimer entre eux, ni les femmes entre elles ; que les pauvres étaient coupables et responsables du sort qui les frappait (comment ai-je pu penser une chose pareille !) ; que les gouvernements étaient en droit de définir «le bien », comme si en créant des lois, nous pouvions établier les limites des besoins, de la joie et de la confiance d'autrui.
Comment osons-nous juger de ce qui est «bien » pour les autres quand nous l'avons nous-mêmes reçu en cadeau ? "

Pilgrim - Timothy Findley - Folio
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire