Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2011

La Religion, de Tim Willocks

Hémoglobine, paires de gambettes et fanatisme, quoi de plus banal.
Aaaah qu’il est dur de tenir un blog à jour. Ce n’est pas le temps qu’il me manque, mais plutôt la motivation. Pourtant il me suffit de démarrer une nouvelle page et je suis increvable, un peu comme le petit lapin Duracell (toute autre analogie aux lapins est proscrite).
Pour m’apporter son soutien, mon félin s’est perché à côté de moi sur un sac Kid Paddle et me regarde avec des yeux qui expriment tout le support du monde, ou peut-être une simple envie de gratouilles, ou une envie de bouffer mes doigts qui filent sur le clavier, je ne sais pas.


A part mes lectures BD qui vont bon train (non pas Kid Paddle, j’ai juste pris un sac pour glisser dedans du Maliki, du Freakangelset Car l’enfer est ici, mes lectures de ce soir), mes lectures de romans s’étirent à n’en plus finir. Bon, peut-être est-ce dû au fait que j’en commence toujours trois en même temps et que j’ai un penchant pour les pavés.


J’ai quand même réussi à venir …

La trilogie de Wielstadt, de Pierre Pevel

Je dois l’avouer, fut un temps où j’étais cliente des grands magasins. A 13 ans, la seule librairie à proposer un choix de littératures de l’imaginaire la plus proche n’étais autre que la F*** de La Défense. Je me souviens d’y être allée quelques fois avec ma sœur, à flâner entre le rayon jeunesse où je raflais du Pullman, du Colfer, ou bien les Chroniques du bout du monde, et entre le rayon adulte, à lire les quatrièmes de couvertures de master Hobb et compagnie. Dans la ville où j’habitais, la seule librairie intéressante ne possédait pas un poil de gnou de ce genre de littérature, alors vous comprendrez que c’était contrainte et forcée que je donnais des sous sous à l’ennemi. Il faut reconnaître que leur rayon était (et il l’est toujours) très bien fourni, c’est comme ça que j’ai mis le doigt un peu plus tard sur une trilogie que peu de gens connaissent (je suis là pour y remédier). Il s’agissait de la Trilogie de Wielstadt. Les deux premiers tomes étaient alors disponibles aux édi…