Accéder au contenu principal

She kept a rollin' !

*Retrousse ses manches*

Chers amis, l’heure est venue de retrouver nos vieilles habitudes.
Fut un temps, souvenez-vous, où je postais sur mon « blog », petite écrivaillone pleine d’espoirs et de rêves. A l’époque j’étais encore jeune et fringante, fine comme une liane et la peau douce telles les fesses d’un bébé… hm bref. Du temps a donc passé, et l’envie –que dis-je- la démangeaison d’écrire ne m’a pas lâché ! En attendant le jour où je deviendrais le nouveau Philip K. Dick, ou bien le nouveau Bernard Werber (faute de véritable talent ça permet au moins d’avoir de la tune), j’ai décidé de m’exprimer en mettant sur pied un nouveau « blog » ! 

Ah, ne soyez pas surpris, c’est l’occasion de redécouvrir mon incroyable prose (pleine de fautes de syntaxe et d’une orthographe frôlant l’hérésie) et mon génie injustement méconnu ! C’est aussi l’occasion d’échanger avec vous, chers lecteurs, votre opinion m’intéresse particulièrement (aussi soyez compréhensifs si je n’en tiens absolument pas compte. Non mais, c’est quand même moi le boss OKAY ?). Ce blog est donc un défouloir, un exutoire, mais pas une fosse septique non plus, seuls les sujets dignes d’intérêt (tout du moins du mien) seront mis à l’honneur.
Et, peut-être, un peu de chats. Juste un peu.

Bien, sur-ce, place.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Transmetropolitan, de Warren Ellis

Des lézards géants et des hommes La campagne continue ! Même à deux têtes, les chats sont nos amis. Ouais je sais. Une semaine est passée depuis le dernier article, je me suis laissé aller. je tiens à dire une chose avant de continuer plus loin sur un nouvel article : ce blog est une envie de ma part de vous faire partager ce que j’aime, et de vous faire découvrir de nouveaux livres, films ou autre, en espérant que vous y trouviez votre compte. Je ne suis pas journaliste, je ne suis pas écrivain, je ne suis pas une spécialiste de tous les genres que j’explore, et parfois je me trompe et je dis des conneries. C’est là que vous intervenez, postez des commentaires pour échanger avec moi, et que nous sommes tous heureux, moi y compris, de nous coucher moins bêtes ce soir. Voilà, alors je compte sur vous hein, jouez le jeu, ça me fera plaisir  ! Je tiens premièrement aussi à m’excuser pour celui de dimanche dernier, qui comparé à mes autres articles précédents à été é

Librairie La maison des feuilles

La librairie est ouverte ! Elle est ouverte depuis un mois, mais je n'avais pas encore trouvé le temps d'en parler ici. Voici quelques photos de l'ouverture pour vous mettre en appétit. Depuis, la sélection de livres s'est étoffée et le mobilier ne cesse d'être optimisé, mais nous sommes déjà très fiers de ce qui a été accompli et des titres proposés en boutique. Les mots et petites attentions des client·e·s et du voisinage nous touchent particulièrement ; fleurs, chocolats, et ces sourires aux coins des yeux qui nous réchauffent le coeur. J'essayerai de reprendre ici quelques chroniques de temps à autre, les bonnes lectures s'empilent déjà au coin de mon lit, il me faut juste trouver les mots maintenant. Librairie La maison des feuilles 1235 rue Bélanger Montréa, Québec, H2S 1H7

L'enfant de poussière, de Patrick K. Dewdney

Note de Guix : critique rédigée en novembre dernier, à remettre dans son contexte d'écriture, soit 30cm de neige sur le trottoir et -10 degrés. Chaudement blottie sous ma couette, les pieds engoncés dans des chaussettes polaires molletonnées, une tasse de thé fumante sur ma table de nuit, je referme L’enfant de poussière avec stupeur et incompréhension. Qu’est-ce qui a pu mal tourner à la fin de ma lecture ? Nous avons choisi ce titre pour notre troisième session du Cercle de lecture imaginaire, et mes attentes étaient grandes. J’avais lu des critiques dithyrambiques sur Senscritique, Babelio, Goodreads. Les lecteurs de Patrick K. Dewdney étaient unanimes : ce roman de fantasy français était une saga incontournable, à l’écriture enlevée et à l’intrigue bien ficelée. Alors pourquoi suis-je mitigée ? Creusons ensemble. L’enfant de poussière est le premier tome d’une saga de fantasy de l’auteur d’origine anglaise – mais écrite en français – Patrick K. Dewdney publi